L’obsolescence programmée

Jérémy
 Bonjour tout le monde les gens !

Alors le sujet du billet du jour : l’obsolescence programmée où comment rendre un appareil ou un quelconque bien de consommation inutilisable et difficilement réparable au bout d’une durée bien déterminée. Je vais prendre quelques exemples … Quand il y a une vingtaine ou une trentaine d’années, une télévision était faite pour fonctionner correctement pendant environ 20 ans tout en étant facilement réparable, maintenant, une télévision de gamme équivalente ne semble tenir le choc en tout et pour tout cinq ans sans oublier que ces postes sont très difficilement réparables. Mais cette baisse de qualité ne se cantonne pas qu’à l’électroménager mais aussi au domaine vestimentaire ou à l’électronique.

Pourquoi cette baisse flagrante de qualité ? Ce que j’en pense est que c’est surtout pour des raisons purement économiques. J’explique mon raisonnement. La baisse de qualité serait du à l’utilisation de composants moins durable mais aussi moins cher. Et qui dit à coût de production moindre avec prix de vente stable, dit rentabilité augmentée. Je sais que c’est assez caricatural comme raisonnement mais cela me semble assez proche de la réalité. L’obsolescence programmée a aussi un autre avantage du point de vue des fabricants, c’est celui de forcer renouveler les équipements etc. Qui dit renouvellement du parc client, dit plus de vente et donc plus profit, on en revient à nos « raisons économiques ». C’est un procédé assez efficace pour booster un peu les ventes ainsi que les bénéfices qui vont avec.

Le problème de ce procédé est lié au fait que les matières premières ne sont pas inépuisable et par les temps qui courent où certaines d’entre-elles atteignent leurs limites. Pourquoi ne pas se recentrer sur des produits qui sont prévus pour durer ainsi que recréer la filière de réparation qui va avec. C’est peut être un vœux pieux de ma part, mais cela semble une vision à plus long terme que celle de vouloir raccourcir la durée de vie des biens de consommations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.