Le manga : qu’est-ce que c’est ?

Gwenaëlle
Bonjour tout le monde ! Je suis Gwenaëlle, la deuxième rédactrice du blog. Je suis une passionnée de l’Asie ( plus particulièrement du Japon et de la Corée du Sud ; d’ailleurs j’étudie le coréen à l’université).  Je m’occuperais,assez régulièrement, de la catégorie « culture asia » où vous pourrez trouver divers articles (point de vue sur un manga ou un film, présentation d’un plat asiatique,…).
Pour mon premier article sur ce blog, je vais expliquer ce qu’est un manga. L’article n’abordera pas tout en rapport avec le sujet car il serait difficile et long de l’expliquer pour moi n’étant pas une très grande spécialiste.

Le manga

Comme tout le monde le sait ( ou pas ), un manga est une bande dessinée japonaise. Cela regroupe plusieurs genres ( que je vais détailler plus loin dans l’article) qui cible un public bien précis.
Le manga n’est pas seulement japonais. Plus tard, le manhwa ( bande dessinée coréenne ) et le manhua ( bande dessinée chinoise ) ont vu le jour.

Les genres principaux

Je vais vous présenter les différents genres de mangas que vous pouvez rencontrer dans les librairies spécialisées ou non. Tout d’abord, les trois genres que je vais qualifier de « basiques » qui sont le shônen,le shôjo et le seinen.

Le shônen

couverture narutoLe shônen est destiné aux adolescents (même si certaines filles les lisent dont moi la première ). Nous pouvons trouver des titres comme Naruto, One Piece, Bleach, Dragon Ball et j’en passe. Le shônen a deux sous-genres : le nekketsu (le terme signifiant  » sang brûlant » désigne les shônen mettant en scène des héros exaltés défendant des valeurs viriles traditionnelles telles que le courage, l’amitié et le dépassement de soi (Dragon Ball, One Piece, Eyeshield 21…) et le pantsu (le terme anglais « pants » (culotte) prononcé à la japonaise désigne les shônen mettant en scène un héros généralement pervers au milieu d’un univers féminin dans le cadre d’une comédie romantique (Ichigo 100%, Rosario + Vampire,Love Hina, Negima).

 

Le shôjocouverture nana

Le shôjo est destiné aux adolescentes ( Nana, Vampire knight, Fruit basket,…). Tout comme le shônen, le shôjo a ses deux sous-genres. Le sous-genre magical girl mettant en scène des jeunes filles aux pouvoirs surnaturels pour combattre le mal comme Card Captor Sakura ou bien Sailor Moon et enfin,le sous-genre romance (comme le nom l’indique) mettant en scène une histoire entre une jeune fille amoureuse d’un prince charmant,généralement des drames romantiques.

 

Le seinen

couverture BerserkLe seinen est un genre plus mature et violent que le shônen, visuellement et psychologiquement parlant. Cette maturité se fait ressentir notamment sur le trait graphique du mangaka et le sentiment (voire plusieurs pour certains seinens ) qu’il veut nous véhiculer. Il est plus destiné aux adultes ( voici deux-trois titres qui illustrent bien le genre : Berserk, MPD psycho, Elfen lied).

 

 

 

 

Le yaoi, le yuri et le hentai : trois genres à ne pas confondre

Je préfère clarifier ce point-là car beaucoup de personnes ( notamment dans certaines librairies non spécialisées) se trompent sur ces deux termes totalement différents. En effet,il m’est arrivé de voir des yaois classés dans la catégorie « hentai ». Attention, je ne blâme personne et je ne vais pas vous taper sur les doigts pour ça. Ce point me tient juste à cœur ( je suis une grande fan de yaoi et fière de l’être ! ).
Le yaoi est un sous-genre du josei ( manga destiné aux femmes adultes) et le yuri est un sous-genre du seinen mettant en scène des relations homosexuelles. Ils ne sont en aucun cas pornographiques même si ça met en scène quelques scènes plus ou moins détaillées.
Le yaoi met en scène une romance entre deux hommes ( Junjou romantica, Yellow,…). Il y a aussi le shônen-ai qui est du même genre mais les deux amants ne vont pas au delà des bisous. Ces deux genres sont destinés à un public féminin.
Inversement, le yuri met en scène une romance entre deux femmes et il cible un public masculin.
Maintenant, passons au hentai qui est un manga pornographique,la plupart du temps hétérosexuel. Les scènes de sexe y sont très détaillées voire très exagérées. Ce n’est que mon avis mais je trouve cela assez dérangeant et je n’aime pas. Bref je ne veux pas rentrer dans un débat car là n’est pas le sujet de mon article.
Pour certains,la différence peut vous paraître subtile car dans certains yaois, les scènes de sexe ( quand il y en a ) sont détaillées, frôlant la pornographie mais on parlera du sous-genre homosexuel du hentai, le bara. Tous les yaois ne font pas partis de ce sous-genre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.